Humours: un garçon et sa dulcinée.

Publié le par Le Précurseur

" Djaaa…  c’est sa photo qui effrayait?"

           

Un élève à la fin des vacances demande la photo de son maître. En réalité, le

maître n’avait pas une mine aussi agréable à voir. Il était d’une beauté repoussante

avec surtout une face d’hippopotame. Mais son amour propre lui interdisait de voir

cela. Il voulut donc faire plaisir à son élève.  Il se mit dans son B1 bien tiré à quatre

épingles avec un langue de bœuf au cou et prit la photo. Une fois à l’école, il appela

son élève et lui remit la photo. Mais avant de le laisser partir, il lui demande: «dis-

moi, pourquoi as-tu demandé cette photo et que vas-tu faire avec?» L’élève lui

répondit: «’ai demandé la photo pour aller effrayer un petit frère». Après avoir dit

cela, l’élève se sauve. Et c’était le jour des vacances.

 

" Un  garçon et sa dulcinée"

           
Il y avait un élève qui faisait la cour à une camarade de l’école. La fille en question,

 en raison de la sévérité de son père, lui  avait fortement déconseillé de venir chez elle

à la maison. Mais comme l’amour rend aveugle, sourd et muet à la fois, voilà qu’un

beau soir il se présenta chez sa dulcinée. Il tomba sur un petit bonhomme avec une

grosse tête et un vieux visage qu’il n’avait pas remarqué, à cause du crépuscule. Pire,

un homme qu’il prit pour un gamin. Alors, tapotant la tête du bonhomme, il lui

demande: «, Papi, ta sœur  est-elle là?» Il répondit: «!», et lui, continuant de le

tapoter, dit: «Tu as bien travailler à l’école, j’espère? Prochainement, en venant, je

t’apporterai des bonbons.» Ayant dit cela, il entre dans la cour et trouve sa dulcinée

qui s’étonne de le voir et lui demande: «n’as pas rencontré un monsieur à la porte? Et

lui de répondre: non, c’est un petit bonhomme que j’ai vu.» Et la fille de répliquer:

«’est mon père.» A ces mots, son copain prit le mur à cause de son comportement à

l’égard du vieux à la porte, de peur qu’il ne rentre le trouver.


«cherche la joie trouve la croix; qui cherche la voie trouve la joie». Un contemplatif.


«qui se dirige lui-même est gouverné par un incapable»


«trois conditions pour atteindre la sainteté: humilité, humilité, humilité.» Saint

Augustin


«amour propre moura un quart d’heure après notre mort» Saint François de Sales

 

 

Michaël Bérenger SANOU

7ème Année

Publié dans Humours

Commenter cet article