Poème: Ô Marie.

Publié le par Le Précurseur

Marie

Oh Vierge, Mère toute pure

Tu rends tous tes enfants sûrs

De ta douce protection toute maternelle

Quils implorent dans leur quotidien gospel

 

Mère des hommes, sublime fleur d’été

Source dAmour, irrésistible rose diamantée

Ton éclat est symbole de la beauté paradisiaque

Et ton regard de clarté-soleil anéantit le démoniaque

 

Incomparable et tendre Mère immaculée

Consolatrice des âmes, lys des cœurs sacrés

Ton charme édénique est dun éclat dairain

Et ta virginité, ô étoile de laurore nous rend sains

 

Oh Mère de la douceur idyllique

Tes enfants contemplent ton cœur mirifique

Te vénèrent, Vierge de toute tendresse et de toute pureté

Et comme Toi ils veulent aimer Dieu en toute humilité  

 

BASSOLE Augustin

7ème Année

Publié dans Poèmes

Commenter cet article